19/02/2008

QUENTIN STAR AC 7 C'SET GAGNE

Star Ac : Quentin s'est «écroulé» de bonheur

Quentin a remporté la Star Ac 7 avec 52,6 % des voix au terme d'un prime interminable qui n'a visiblement pas amélioré l'audience de l'émission.

La Star Ac 7 a refermé ses portes sur la victoire du favori qui s'est écroulé à l'annonce du résultat, à savoir le jeune Quentin (il a fêté ses 20 ans jeudi dernier). Comme on pouvait s'y attendre, il a bénéficié du soutien d'un jeune public adepte des sms qui l'a plébiscité à 52,6 %. Le champion des nominations, Mathieu, a donc dû rendre les armes. Si on s'en tient au prime de vendredi soir, le résultat est finalement assez logique.

Beaucoup plus à l'aise sur le plateau, que ce soit au niveau de la présence physique que vocale, Quentin a livré de très beaux duos et notamment avec Patrick Bruel. Ce dernier n'a d'ailleurs pas tari d'éloges pour la jeune pousse.

On ne peut pas, non plus, passer sous silence la très belle interprétation de Mathieu sur la chanson de R Kelly Il believe i can'tfly, mais c'est quasiment la seule fois de la soirée où Mathieu a impressionné.

Pour le reste, pas grand-chose à retenir de cette finale un peu brouillonne, mais surtout interminable.

La production a voulu gâter ses téléspectateurs (pour une fois on va faire preuve de naïveté!) en leur offrant un prime avec de nombreux invités (Johnny Hallyday, Patrick Bruel, Pascal Obispo, Isabelle Boulay, le retour du beau Raphaël...) et surtout un timing plus long qu'à l'accoutumée. Mais si encore on avait eu droit à un spectacle irréprochable, on aurait pu se dire... merci TF1. Au lieu de cela, et parce qu'il faut l'avouer on voulait quand même savoir qui allait remporter le million d'euro pour l'album, on n'a cessé de regarder sa montre dès 23 h. Le verdict n'est tombé qu'aux alentours de 23 h 45... Vraiment trop long, mais c'est finalement à l'image de cette promotion.

09:55 Écrit par STAR dans Amour | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : quentin c est gagne |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.